Internet Explorer: Un retour nostalgique vers les années 90

 

Vous faîtes partie de la génération Y ? Vous serez dès lors ravis de découvrir la nouvelle publicité de Microsoft intitulée « Child Of The 90’s », destinée à promouvoir la dernière version d’Internet Explorer. 
 
Au fil des années, les valeurs identitaires d’Internet Explorer se sont dégradées, passant d’une marque innovante et dynamique à une marque dépassée, peu réactive, et surclassée par les concurrents. Avec cette campagne virale, Microsoft joue sur l’affectif et tente d’insuffler une nouvelle image à son navigateur internet.
 
Ce spot, par un défilé d’images brèves, nous replonge dans ce qui a défini notre jeunesse, à travers les objets et gadgets qui emplissaient notre quotidien d’autrefois : Yoyos, Magic Trolls, Tamagotchis, Hippos Gloutons et Pogs ont tous croisé notre vie au moment où nous portions fièrement des baskets Reebook Pump, des sacoches « bananes », et arborions, un peu honteux, la coupe de cheveux au bol faite en vitesse par notre mère. La musique est émouvante, une voix-off nostalgique commente cette succession d’objets colorés, et conclut par : «You grew up. So did we ». (« Vous avez grandi, nous aussi »). Plus la publicité passe, plus nous nous rendons compte que nous avons muri, et que le monde qui nous entoure a profondément changé : qui utilise encore des disquettes ou un lecteur cassette ?
 
Cette publicité nous promet un retour immédiat dans les années 90 : nostalgiques, nous repensons avec émotion et regret aux temps révolus de notre enfance.
A travers ce voyage dans le passé, la marque prouve qu’elle nous a parfaitement connus et fidèlement accompagnés dans la découverte d’Internet. Le navigateur a évolué, tout comme nous, et est désormais prêt à faire face à ses concurrents, autrefois inexistants.
 
Cependant, vous remarquerez qu’il est facile de tomber dans le lapsus de cette publicité : devons-nous comprendre qu’Internet Explorer est un navigateur dépassé, à l’image des gadgets évoqués dans le spot ? 
 
Le géant de Redmond réussira-t-il à reconnecter la génération Y, inconditionnelle de Chrome, Firefox ou Safari avec son nouvel Internet Explorer ? Le défi est de taille : séduire cette génération hyper-connectée sans même évoquer les bénéfices techniques du nouveau produit, aussi nombreux soient-ils. 
 
Quoi qu’il en soit, loin est le temps de la connexion internet lente et bruyante. Dans une dizaine d’années, tablettes, smartphones et autres gadgets actuels seront à leurs tours démodés. 
Après tout, nous aurons nous aussi vieilli. Qu’en sera t-il d’Internet Explorer ?
 

Alexandra Imperatori, Antoine Fontaine, Oriane Gravoueille et Pierre Thurau  

Master Marketing et Pratiques Commerciales 
IAE de Paris, Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne