Nike prend ses marques


Nouvelle campagne de publicité en 2018 pour célébrer les 30 ans de la marque. Pour cela, Nike a choisi un nouveau visage : Colin Kaepernick, joueur de football américain qui avait suscité la polémique en 2016 après s’être agenouillé durant l’hymne national américain en préambule d’un match. Signe de protestation contre les violence policières envers les noirs aux Etat-unis, son action entraîna sa mise à l’écart de la ligue et d’une division au sein de la population américaine.

Nike prend à revers la polémique en choisissant Kaepernick comme égérie de sa campagne, associé au message : “it’s only crazy until you do it”, qui porte l’idée qu’il faut affirmer ses convictions même si cela signifie de tout sacrifier. C’est ce qu’a fait Colin Kaepernick en sacrifiant sa carrière pour assumer son désaccord sur le sujet des inégalités entre noirs et blancs américains. La marque délivre ici un message qui dépasse le domaine du sport et réaffirme ses valeurs de travail, de persévérance et  la volonté de défendre ses idéaux.

Ici, Nike le fait habilement en reprenant ses bases (slogan, univers de couleurs sobres, valeurs de dépassement de soi, de courage, d’audace et d’insubordination) et en jouant sur l’émotion que suscite l’affiche : une phrase lourde en engagement politique et centrée sur Colin Kaepernick, symbole de cette attitude. Matérialisé par le slogan : « Be bigger than sport« , le pont entre cette prise de risque et l’univers de la marque réside dans la bonne utilisation de ses codes et valeurs. Cette affiche nous incite ainsi à nous engager, à prendre partie en accord avec nos croyances et nous galvanise, même si cela implique de remettre en question l’ordre établi.

Nike prend une nouvelle fois ses marques et réaffirme sa différence.

Un billet blog de :

– Yann KELLER
– David CADOU
– Florian HOBERG
– Steven BASSELER
– Théo FEUILLAS

Etudiants du Master en Marketing et Pratiques Commerciales (2017/2019) de l’IAE de Paris.